HOU

Usage
Projet urbain, logements, bureaux, espaces associatifs, restaurant, marché, espace de coworking, parking

Intervention
Construction neuve

Type de client
Professionnel, particulier, association

Client
Top secret!

Localisation
Saint-Malo – France

Statut
En cours – conception

Livraison effective/prévue
En cours de chargement …

HOU(le)

A l’image de l’ondulation douce de la houle, ce projet visite l’étendu des possibles dans une zone où tout paraît impossible. Au bord d’une voie de chemin fer ce parking relais de 37 000m2 à destination d’un stationne- ment touristique ponctuel témoigne pourtant d’un potentiel incroyable pour répondre aux enjeux d’une ville comme St-Malo. Au cœur d’une stratégie urbaine globale à deux pas du nouveau centre Malouin et dans une zone aux prix du foncier relativement bas, ce morceau de territoire aspire à être bien plus qu’une simple surface de stationnement temporaire.

« Les opportunités ne sont pas forcément là où nous les imaginons, et sous certains fonciers se cachent des possibilités incroyables pour répondre à des enjeux urbains complexes. Le processus de réflexion créative, inhérent à la conception architecturale, est ici un outil puissant pour répondre au présent et au futur de nos villes. »

_ François Chenon / cofondateur / DUMBO

Parking Paul Féval  

Le parking relais Paul Féval est aux croisements de deux axes majeurs de la ville, celui Nord/Sud avec la bretelle routière allant vers Cancale et St-Coulomb et celui Est/Ouest qui longe l’axe ferroviaire Rennes / St-Malo, un nœud logistique et urbain apportant un fort potentiel au quartier.

Nous n’avons pas à supprimer le parking relais, bien au contraire: nous pouvons conserver et imaginer autrement ses fonctions. Nous savons que la place que libèrent toutes ces voitures en période creuse pourrait servir à y développer un programme pour les malouins tout le reste de l’année, comme un marché couvert, un terrain de soccer, une bibliothèque temporaire et des espaces de coworking en concevant des aménagements évolutifs. Ces aménagements pourraient améliorer la circulation des piétons entre les rangées de voitures et permettre l’installation de programmes annexes flexibles et temporaires.

Pour protéger ces activités et l’ensemble des flux piétons en période de pointe, une dalle de protection permettrait d’apporter un abri en cas de pluie mais également de recevoir des usages au- dessus. Le parking aérien au nord nécessaire au fonctionnement de ce nouveau programme, en plus d’être beaucoup moins coûteux qu’un parking souterrain, peut devenir aussi le tampon au bruit entre la voie de chemin de fer et les logements et bureaux au sud..

Inspirations

 
 

Certaines initiatives, parfois surprenantes à première vue, nous invitent à voir les choses autrement. C’est le cas du fameux théâtre Michigan de Détroit devenu un parking, un lieu emblématique pour son dynamisme dans les années 30 et pour son déclin rapide plus tard, à l’image de celui de la ville. Il est aujourd’hui le symbole du renouveau urbain de Détroit après avoir accueilli un atelier d’inventeur, un cinéma, un club de rock, un skatepark et avoir servi de décor de cinéma pour le film 8 Miles relatant la vie du rappeur Eminem. 

L’histoire et l’identité d’une ville s’écrivent sur un processus long, parsemé d’embûches et où l’appropriation, l’invention et l’adaptation des usagers et des pratiques sont  nécessaires. Nos ancêtres ont laissé derrière eux les vestiges d’une architecture incroyable et parfois inattendue. Ce projet, qui s’inspire de l’architecture des temples Maya au Pérou ou de la côte Toscane en Italie, est pensé comme un relief habité. Le parking au Nord, à l’image de ces falaises, vient accompagner cette répartition en escalier qui s’ouvre vers l’horizon et le soleil. 

La nature est aussi une source d’inspiration infinie, comme en témoigne le phénomène d’érosion qui fait naitre et dessine au fil du temps des formes et des paysages uniques.

« Aujourd’hui, à Paris seulement,
les parkings sous voies publiques représentent
plus de 2 000 000 de m2 de surface utile,
une valeur qui pousse à l’imagination. »

_ Baptiste Mourcel  / co fondateur / DUMBO

 
 

Formalisation 

La ville de St-Malo, comme la majorité des villes européennes, est une ville basse ne dépassant pas les 30m de haut en moyenne. Des silhouettes isolées culminent dans la skyline malouine: la cathédrale, le phare de la Balue et l’église Saint-Croix. Dans un contexte comme celui-ci, une verticalité progressive permettrait de ne pas opérer de rupture brutale avec l’environnement immédiat du bâtiment et de la parcelle. Cette variation de hauteur permet une meilleure harmonie d’ensemble en se rapprochant de la hauteur moyenne.

Le projet varie donc en hauteur mais aussi sur sa largeur en avançant et en reculant en fonction des espaces urbains, des espaces verts et des circulations. Cette variation en plan suit la trame structurelle du parking qui structure aussi celle du programme avec des dimensions identiques et un même volume qui se répète.

Flexibilité

La grille structurelle avec une trame et un fonctionnement technique parfaitement identique d’un niveau à l’autre permet une réduction importante des coûts. Elle permet aussi une capacité d’adaptation et de flexibilité infinie pour y dessiner des typologies de logement très différentes. Sur cette trame de 4.8m, toutes les typologies peuvent être dessinées sur un plan simple de plain pied, ou en duplex et triplex, ces derniers permettant de faire des appartements sur plusieurs niveaux avec des doubles hauteurs, des économies de circulation et donc de coûts.